Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1

SUJET :

Lettre au féministe 26 Déc 2020 18:29 #1

  • Alam
  • Portrait de Alam Auteur du sujet
  • en ligne
  • Membre premium
  • Membre premium
  • Messages : 93
  • Remerciements reçus 12
Le mouvement féministe dénonce la violence faite aux femmes, c'est tout à fait justifié, et je les soutiens.
Mais attention de transformer le féminisme en deux clans, les femmes contre les hommes, entendant des propos de féministes ce matin à la radio, sur la femme ne pouvant pas s'habiller comme elle veut, n'osant plus mettre un combishort ou une jupe courte à cause des remarques sexistes dans la rue, évidemment ceci n'est pas normal, il faut agir, je voudrais signaler que ce n'est pas un problème de femme, mais de femme et d'homme, moi j'aimerais bien me promener en combishort ou en jupe (pas courte), sans les remarques, l'intolérance, le regard des autres et font que, encore plus que les femmes nous sommes agressés.
Evidemment, nous sommes moins nombreux que les femmes à vouloir mettre une jupe "par exemple", les agresseurs sont beaucoup plus souvent des hommes, ce n'est pas une raison, mais en aucun cas ce sont d'un côté les femmes, de l'autre des hommes, la lutte contre les discriminations est l'affaire de tous.
Si les féministes défendent la possibilité à chacun de s'habiller comme bon lui semble, alors je suis féministe, si c'est pour défendre la possibilité aux femmes (uniquement) de s'habiller comme bon leur semble, alors je suis contre le féminisme.
Le vrai combat, ce sont des hommes et des femmes qui se battent pour la liberté, la tolérance, la diversité contre les violents et les irrespectueux.
Il faut changer le discours promettant l'égalité avec des mesures telles "retirer le bleu et rose" ou "plus de place pour les filles dans la cour de récréation" donnant l'impression que les petites filles seront mieux préparées, sans se préoccuper des petits garçons qui sont conditionner en petit homme ne ressemblant surtout pas à une petite fille, pour que plus tard il ne s'avise surtout pas de porter un habit lui faisant ressembler à une femme.
Il faut par des actions volontaires faire évoluer cette coutume ou l'homme n'aurait pas le droit de ressembler à la gente féminine sans être vilipender.
Hoministe et féministe unissons nous pour que nos libertés vestimentaires soient respectées par tous.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Lettre au féministe 31 Déc 2020 12:54 #2

  • Pascal en robe
  • Portrait de Pascal en robe
  • en ligne
  • Nouveau membre
  • Nouveau membre
  • Messages : 15
  • Remerciements reçus 3
Bonjour, Alam, je suis tout à fait d'accord avec toi. C'est ce que je pense et c'est mon combat de la vie de lutter contre toutes les discriminations. Je suis pour l'égalité vestimentaire pour tous.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Lettre au féministe 10 Jan 2021 09:14 #3

  • Jerome
  • Portrait de Jerome
  • en ligne
  • Membre platinium
  • Membre platinium
  • Messages : 895
  • Remerciements reçus 95
Bonjour,

Ce n'est pas le cas de toutes, loin de là heureusement, mais quand j'entends certaines femmes, leurs propos sont clairement du contre les hommes, les hommes sont forcément les méchants,...
ou de façon moins revendicatrices mais malheureusement plus général : elles se donnent le droit, à juste titre, de faire tout ce qu'elles veulents sous prétexte de l'égalité des sexes, mais trouveront anormales que leur petit garçon joue à la poupée, mette un jupe, ... car soit-disant "ce n'est pas pareil".

Presque tout le temps dans les médias, les revendications syndicales,..., quand on parle d'égalité des sexes c'est dans le sens du droit des femmes d'avoir comme les hommes, comme si les hommes avaient déjà toutes les libertés et tous les droits. J'ai fait la remarque à un syndicat de mon boulot qui organisait dans la cafèt une réunion titrée en gros sur l'égalité des sexes mais dont le sujet n'était que les femmes. Je lui ai dit que faire une assemblée rien que sur le droit des femmes était en soit du sexisme qu'il dit combattre. J'ai fait le même genre de remarque à un syndicat qui avait envoyé un mail à tous les agents sur l'égalité de sexe et je n'ai jamais reçu de réponse.

Maintenant je vais faire l'avocat du diable : nous même nous avons spécialisé note combat pour la liberté vestimentaire "aux hommes" alors que, même si c'est largement à plus petite échelle, il y a des femmes qui ne peuvent pas porter certaines choses. Donc on pourrait nous faire le même reproche que j'ai fait aux syndicats. Par contre, nous devons de notre côté faire attention à notre communication afin qu'elle n'est pas tendance à aussi dire que les femmes sont toutes les méchantes car la plupart refusent que leur homme, garçons, etc fassent des choses dites de fille. Si on n'a connu que ce genre de femme on aurait tendance à aller dans ce genre de propos ou, tout au moins, nos propos auraient tendance à le laisser penser.

Comme j'ai dit également aux syndicats de mon boulot, rien que le fait de sortir des statistiques différencients les hommes et les femmes montrent qu'il y a une différence faite, qu'on ne fait pas de statitstiques cheveux roux, cheveus brun, personnes grosses, personnes mince, etc et que le jour qu'on considéra qu'être homme ou femme n'est qu'une caractéristique physique comme être roux, gros, poilu, ... alors on ne fera réllement plus de différence en droit et obligation.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Lettre au féministe 10 Jan 2021 17:09 #4

  • Pascal en robe
  • Portrait de Pascal en robe
  • en ligne
  • Nouveau membre
  • Nouveau membre
  • Messages : 15
  • Remerciements reçus 3
J'aurais aimer faire de la danse, mais ma mère m'a dit que j'avais pas assez de souplesse. Pourtant je dansais lors des mariages et autres événements. C'est un peu comme celui qui joue à la poupée et que les parents l'interdisent soit disant que la poupée est réservé aux filles. Cela doit bléser un gamin qui ne comprends pas ce refus.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Lettre au féministe 10 Jan 2021 22:21 #5

  • Avatar
  • Portrait de Avatar
  • en ligne
  • Membre senior
  • Membre senior
  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 1
Chez les féministes le combat est juste, les extrêmes sont encore bien présent.
Aujourd’hui en mairie, sur les cartes d’identité, les passeports, un peu partout on demande si vous êtes une femme ou un homme.
Je peux prétendre que l’avenir,avec internet (avant 2100) on changera cette méthode d’identité avec l’iris des yeux plus fiable pour retrouver des terroristes fortuné se payant une chirurgie esthétique.
Le monde change pas à pas vers le non binaire, nous sommes du genre humain, c’est une certitude , enfin je pense.
La France en retard sur le monde, dommage.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Lettre au féministe 20 Fév 2022 15:10 #6

  • JMichelSud
  • Portrait de JMichelSud
  • en ligne
  • Administrateur
  • Administrateur
  • Messages : 309
  • Remerciements reçus 35
Bonjour.
Un mec surnommé camembert parce qu'il sent des pieds, mec que je préfère éviter lorsque je l'aperçois, me dit un jour que j'étais ridicule. Moi : et les femmes en pantalon ne sont pas ridicules ? Lui : Ce n'est pas la même chose.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Lettre au féministe 11 Mar 2022 08:44 #7

  • Alam
  • Portrait de Alam Auteur du sujet
  • en ligne
  • Membre premium
  • Membre premium
  • Messages : 93
  • Remerciements reçus 12
L'homme et la virilité (sans complaisance)La construction de l'homme est basée sur la virilité et sexe fort.La virilité est synonyme de masculinité, puissance, énergie, force.L'antonyme est impuissance, faiblesse, crainte, fragilité, efféminité.Les hommes se construisent sur cette représentation dépassée.Un vrai piège pour beaucoup, enfermé dans leurs conventions.Et n'osant pas briser des tabous ou transgresser les traditions.Craignant mise a l'écart, remarque, abaissement, ou agressivitéApportant violences, machisme, replis sur soi, frustrations, iniquité.La femme évoque la sensualité, la grâce, la douceur, la sensibilité.La femme c'est aussi la mode, l'émancipation, l'élégance, la beauté.Beaucoup d'hommes s'interdisent toutes représentations de ces atouts.Cette attitude est insensée, sans fondement et très dommageable à tous.En quoi un homme fragile, sensible ou câlin, laissant paraitre ses émotions.Un homme aimant les couleurs ou porter une jupe serait-il moins homme, D'autant plus que les femmes avancent, s'accordent toujours plus de liberté.Les hommes vont-ils évoluer, se lancer, innover, et oser se renouveler.Certains veulent réveiller les mentalités, casser les codes, aller de l'avant.Soutenons les, pour que raffinement et douceur s'accordent au masculin.Les femmes souhaitent l'égalité, dans ce domaine, elle subissent souvent.Aux hommes de se prendre en mains, compris et aidés par elles, bien sur.Pour un monde égalitaire, apaisé, respectueux, harmonieux et plus juste.Luttons contre cette virilité malsaine qui génère violence et intolérance.Faisons évoluer les mentalités pour que l'homme soit plus respectueux, N'ayant plus peur d'exprimer ses sentiments, d'être différent et heureux.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Lettre au féministe 11 Mar 2022 10:28 #8

  • JMichelSud
  • Portrait de JMichelSud
  • en ligne
  • Administrateur
  • Administrateur
  • Messages : 309
  • Remerciements reçus 35
Bonjour.
Toutes les femmes n'évoquent pas forcément la sensualité, la grâce, la douceur, la sensibilité comme je le voudrais. Idem pour la mode, l'élégance et la beauté.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Lettre au féministe 12 Mar 2022 09:19 #9

  • Mino
  • Portrait de Mino
  • en ligne
  • Modérateur
  • Modérateur
  • Messages : 533
  • Remerciements reçus 34
   Les femmes ne sont peut-être pas des créatures idéales, mais certainement moins imparfaites que nous les hommes, plus équilibrées je pense. Les relations internationales seraient bien plus apaisées si les gouvernements de beaucoup de pays étaient composés d'au moins autant de femmes que d'hommes, car l'homme est beaucoup trop agressif, alors que les femmes, qui mettent au monde, ont un bien plus grand respect de la vie que les hommes. Il faudrait d'ailleurs que les femmes européennes s'unissent pour manifester dans toutes les capitales contre Poutine et réclamer la fin d'un patriarcat des plus nocifs, notamment avant que la Russie ne parvienne à embraser les Balkans pour fragiliser encore plus l'Europe. Le livre Le coût de la virilité, de Lucile Peytavin (éditions Anne Carrière), devrait être lu par tout le monde pour en finir avec un virilisme toxique à tous les niveaux des sociétés, que Poutine incarne dans ses postures virilistes publiques ou privées des plus démonstratives, ridicules.
   Si les hommes n'étaient plus effrayés par leur soi-disant côté "féminin" (construction socio-culturelle), ils auraient d'autres critères de construction de leur personnalité en tête. Le port de la jupe, des robes et collants apaise, pas uniquement en tant qu'objets, mais en nous ouvrant un monde où le bien-être intérieur et donc extérieur importent plus que la performance et la rivalité, en nous ouvrant vers d'autres possibilités ou façons d'être et de penser. Ce port casse un verrou, libère physiquement et mentalement, est un déclic.
   Mais les femmes doivent également casser ce verrou, en se débarrassant de leurs représentations traditionnelles du masculin, en cessant de vouloir des "mecs", une société qui érotise non seulement elles-mêmes, mais également les hommes, ce dont elles sont responsables en grande partie. Une spirale est à casser.
   Quoiqu'il en soit, il ne faut pas chercher pour autant à convertir, mais simplement à sensibiliser, à permettre la liberté d'être différent en tant qu'homme à part entière. Que l'on soit suivi ou non, le plus important est d'être nous-mêmes, d'assumer nos idées, de les vivre.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1
Propulsé par Kunena