Association des Hommes En Jupe
Adhérer sur HelloAsso
2018 blog
carte des membres HEJ

Lettre au féministe

Plus d'informations
il y a 2 ans 4 mois #50611 par Alam
Réponse de Alam sur le sujet Lettre au féministe
L'homme et la virilité (sans complaisance)La construction de l'homme est basée sur la virilité et sexe fort.La virilité est synonyme de masculinité, puissance, énergie, force.L'antonyme est impuissance, faiblesse, crainte, fragilité, efféminité.Les hommes se construisent sur cette représentation dépassée.Un vrai piège pour beaucoup, enfermé dans leurs conventions.Et n'osant pas briser des tabous ou transgresser les traditions.Craignant mise a l'écart, remarque, abaissement, ou agressivitéApportant violences, machisme, replis sur soi, frustrations, iniquité.La femme évoque la sensualité, la grâce, la douceur, la sensibilité.La femme c'est aussi la mode, l'émancipation, l'élégance, la beauté.Beaucoup d'hommes s'interdisent toutes représentations de ces atouts.Cette attitude est insensée, sans fondement et très dommageable à tous.En quoi un homme fragile, sensible ou câlin, laissant paraitre ses émotions.Un homme aimant les couleurs ou porter une jupe serait-il moins homme, D'autant plus que les femmes avancent, s'accordent toujours plus de liberté.Les hommes vont-ils évoluer, se lancer, innover, et oser se renouveler.Certains veulent réveiller les mentalités, casser les codes, aller de l'avant.Soutenons les, pour que raffinement et douceur s'accordent au masculin.Les femmes souhaitent l'égalité, dans ce domaine, elle subissent souvent.Aux hommes de se prendre en mains, compris et aidés par elles, bien sur.Pour un monde égalitaire, apaisé, respectueux, harmonieux et plus juste.Luttons contre cette virilité malsaine qui génère violence et intolérance.Faisons évoluer les mentalités pour que l'homme soit plus respectueux, N'ayant plus peur d'exprimer ses sentiments, d'être différent et heureux.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 4 mois #50612 par JMichelSud
Réponse de JMichelSud sur le sujet Lettre au féministe
Bonjour.
Toutes les femmes n'évoquent pas forcément la sensualité, la grâce, la douceur, la sensibilité comme je le voudrais. Idem pour la mode, l'élégance et la beauté.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 4 mois #50613 par Mino
Réponse de Mino sur le sujet Lettre au féministe
   Les femmes ne sont peut-être pas des créatures idéales, mais certainement moins imparfaites que nous les hommes, plus équilibrées je pense. Les relations internationales seraient bien plus apaisées si les gouvernements de beaucoup de pays étaient composés d'au moins autant de femmes que d'hommes, car l'homme est beaucoup trop agressif, alors que les femmes, qui mettent au monde, ont un bien plus grand respect de la vie que les hommes. Il faudrait d'ailleurs que les femmes européennes s'unissent pour manifester dans toutes les capitales contre Poutine et réclamer la fin d'un patriarcat des plus nocifs, notamment avant que la Russie ne parvienne à embraser les Balkans pour fragiliser encore plus l'Europe. Le livre Le coût de la virilité, de Lucile Peytavin (éditions Anne Carrière), devrait être lu par tout le monde pour en finir avec un virilisme toxique à tous les niveaux des sociétés, que Poutine incarne dans ses postures virilistes publiques ou privées des plus démonstratives, ridicules.
   Si les hommes n'étaient plus effrayés par leur soi-disant côté "féminin" (construction socio-culturelle), ils auraient d'autres critères de construction de leur personnalité en tête. Le port de la jupe, des robes et collants apaise, pas uniquement en tant qu'objets, mais en nous ouvrant un monde où le bien-être intérieur et donc extérieur importent plus que la performance et la rivalité, en nous ouvrant vers d'autres possibilités ou façons d'être et de penser. Ce port casse un verrou, libère physiquement et mentalement, est un déclic.
   Mais les femmes doivent également casser ce verrou, en se débarrassant de leurs représentations traditionnelles du masculin, en cessant de vouloir des "mecs", une société qui érotise non seulement elles-mêmes, mais également les hommes, ce dont elles sont responsables en grande partie. Une spirale est à casser.
   Quoiqu'il en soit, il ne faut pas chercher pour autant à convertir, mais simplement à sensibiliser, à permettre la liberté d'être différent en tant qu'homme à part entière. Que l'on soit suivi ou non, le plus important est d'être nous-mêmes, d'assumer nos idées, de les vivre.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Chrislander, Alam

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.