Association des Hommes En Jupe
Adhérer sur HelloAsso
2018 blog
carte des membres HEJ

écouter les autres pour comprendre

Plus d'informations
il y a 2 ans 10 mois #50319 par carlierphi
Bonjour à tous; Avec mon épouse , nous venons de passer une petite semaine dans une station balnéaire du sud de la France. Nous allions nous promener tous les jours . J'ai toujours porté de kilt que ce soit pour aller diner chez des amis ou dans la rue ou dans des commerces. Je n'ai jamais eu une réflexion ou une critique. La question que je me pose est la suivante : Puisque le kilt (vêtement unisexe) passe bien , voire même très bien de l'avis de mes client(e)s , ne serait-il pas préférable d'habituer "les gens" à ce vêtement que de vouloir porter des vêtements féminins qui pourraient choquer pour des non-avertis ?. Nest il pas préférable d'y aller "à tâtons" que de vouloir passer de suite du vêtement masculin au féminin ?
Je ne rentre pas dans la discussion " de se sentir homme ou femme " qui pour moi rentre dans un autre débat que celui du port de la jupe. Je porte le kilt car je me sens à l'aise dedans , point.
Qu'il s'appelle kilt , jupe , robe , machin ou truc qu'il soit pour homme , femme, ou pour n'importe qui et n'importe quoi, ce qui compte pour moi est mon bien être et pas ce qu'il représente ou être sensé représenter.
C'est surement aussi pour cela que je ne mettrais surement jamais de collants car si c'est pour retrouver les mêmes sensations qu'en pantalon, autant rester en pantalon.
Mon point de vue diverge peut être de celui de certains adhérents de HEJ mais étant adhérent également d'associations de porteurs de kilt, je pense que si l'on veut porter haut notre tenue vestimentaire, il faut "ratisser large" et ne pas se cantonner au débat "homme femme" vêtement homme ou vêtement femme, se sentir plus femme que homme, travesti etc etc qui pour moi est un autre sujet sociétal. Sujet dont on peut parler ici sans tabou et avec respect pour tous les genres mais avec des adhérents avisés et avertis pour ne pas" choquer " les hommes qui voudraient essayer de porter kilt ou jupe sans pour autant vouloir porter un vêtement féminin.
Mon amitié la plus sincère à tous les membres de l'association.
Philippe Carlier

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 10 mois #50321 par Mino
Réponse de Mino sur le sujet écouter les autres pour comprendre
Bonjour,

La société, notamment grâce aux nouvelles technologies de communication, évolue vite. Il y a dix ans, je n'aurais jamais conçu mentalement un homme porter des chaussures à talons sans perruque ni fausse poitrine, bref sans qu'il soit un travesti. Aujourd'hui, à force de voir Mark Bryan s'assumer pleinement en jupes colorées, tailleurs femme, chaussures à talons et physique pleinement masculin, j'approuve cette tendance vestimentaire masculine qui n'est pourtant pas la mienne, comme les autres styles.
Je pense que c'est le fait d'oser, d'expérimenter, de bousculer les esprits qui fait changer les mentalités. Il est tout à fait heureux que des hommes comme toi, Carlierphi, s'épanouissent en kilt uniquement, style effectivement très masculin. Mais chacun a sa sensibilité et, à partir du moment où il se sent bien dans sa peau d'homme, je ne vois pas pourquoi limiter la forme du vêtement ou les couleurs. Le beau évolue selon les sociétés, donc le lieu et le temps. Il n'est qu'une représentation de notre cerveau, et voir la différence me fait du bien, m'humanise davantage, me fait progresser. Si l'homme s'approprie le vêtement et non l'inverse, il n'existe aucun problème, aucune limite. L'homme en jupe est divers, multiple: cette semaine, j'ai admiré un costume bleu, au tissu brillant et souple, que j'aimerai bien acheter et porter, car il était très élégant; mais j'aime également porter jupes, collants et robes, odes à la vie par la diversité qu'ils intègrent dans la garde-robe masculine en terme de sensation, de forme et de couleur, comme le pantalon est également un élément de diversité et de liberté. Nous luttons contre le conformisme: quelle est la légitimité d'une association à imposer encore moralement des règles guindant déjà la société? Notre association est un espace masculin de liberté, du point de vue corporel, sensuel et d'expression des sentiments. Qu'est-ce qu'être un homme: se conformer à des représentations bien conventionnelles pour se rassurer et rassurer les autres, et donc contribuer au conservatisme et à l'étouffement individuel, ou celui qui a le courage, l'imagination, la fantaisie de battre en brèche les conventions et les qu'en-dira-t-on, d'aller de l'avant. Etre un homme, c'est s'assumer pleinement en tant qu'homme. Aussi, je pense que la seule limite à notre association est le travestissement: un homme copiant l'anatomie féminine en s'ajoutant une fausse poitrine se trompe d'association. Pour le reste, ce qui nous humanisera, nous élèvera, nous construira, nous ouvrira l'esprit; c'est la diversité, et ce qui nous libèrera, c'est l'appropriation des lieux publics. "Unis dans la diversité": cette devise de l'Union européenne sied particulièrement bien à HEJ. Si notre association devenait un nouveau ghetto vestimentaire et cérébral, nous ne serions pas représentatifs de la société actuelle et perdrions notre essence : la liberté masculine, d'esprit et physique. A force de voir dans les médias, notamment du net, la diversité des individus, la population intègrera dans son esprit et socialement la différence. Le problème n'est pas individuel mais social, culturel.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 10 mois #50322 par Alam
Réponse de Alam sur le sujet écouter les autres pour comprendre
Bravo pour ces belles paroles, merci pour cette analyse sur le vêtement homme et l'évolution de la société.
Félicitation ALAM

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 10 mois #50324 par carlierphi
Cher Mino. Que dire de plus ! tu as tout résumé , tu as tout dit... Ce texte devrait être connu dans beaucoup d'endroits et par beaucoup de personnes. La pensée s'élèverait !
Félicitations
Philippe Carlier

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 10 mois #50336 par pascal37
Bien résumé, Mino.
Je pense que la société évolue et un homme en jupe est de plus en plus accepté.
Pour ma part, je suis plus comme Mark Bryan : Jupes féminines, escarpins ou chaussures à talon,... mais avec des hauts masculin, cheveux très ras, barbe...
Et c'est ma tenue quotidienne, que je sois avec ma femme ou seul. Je fais les courses, me balade, bref je vie habillé comme cela. Je ne ressens aucune animosité de la part des personnes que je croise. On m'appelle monsieur, personne ne me fuit. Il y a bien sur beaucoup de regards surpris, mais rien de méchant.
J'ai même souvent des encouragement ou approbation (que de femmes). Il m'est aussi arrivé de discuter avec un enfant de 7/8 ans qui s'était étonné de ma tenue.
cela a permis de lui soumettre l'idée que les vêtements n'étaient pas genrés. Sa mère approuvait.
Nous devons donc nous assumer, être naturel, et la société ne nous verra plus comme des excentriques
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Chrislander

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 10 mois #50347 par JMichelSud
Bonjour.
Moi aussi un peu comme Mark Bryan, mais plutôt des jupes confectionnées pour les femmes pour ne pas écrire féminines. Le choix ne manque pas, il y a pour tous les goûts.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Chrislander

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.