24 Avril 2010 Samedi 24 Avril 2010 à Rouen 24 Avril 2010 - Rencontre à Rouen  

Rencontres des Hommes en Jupe à Rouen
Samedi 24 Avril 2010

Devant le Palais de Justice
  24 Avril 2010 France Bleu
Normandie Rouen
Rencontre des Hommes En Jupe avec Dominique Moreau et Farida menu actualite rencontres

boutons medias sons

aa


Rouen,le 24 Avril 2010

Cela devient une manie chez les Hommes en Jupes lors des rencontres, le rendez-vous a eu lieu à la gare. Nous étions 8 adhérents et deux épouses d'adhérents. GueryDomi et Yeti94, eux, rencontraient pour la première fois d'autres membres de l'asso. C'est toujours pour nous un plaisir immense de se retrouver. Metz, Paris, sa banlieue, Poitiers et Strasbourg en gogette à Rouen! Pour la Normandie, Vernon et Rouen étaient là, d'autres villes normandes étaient espérées.

En terrasse - à l'ombre - place du Vieux Marché pour le repas, les conversations ont souvent tourné sur les démarches différentes de chacun pour porter la jupe et sa vie quotidienne à partir des questions du journaliste de France Bleu. Une info (bientôt en ligne) est d'ailleurs passée à l'antenne locale deux fois le lendemain matin.

La ballade dans la ville commence devant le buchet de Jeanne, rite quasi obligé de tout visiteur. Et nos premières discussions avec des passants étonnés, surpris, voire parfois agressifs mais aussi et, fort heureusement, contents et encourageants!

Evidemment, le trajet se poursuit rue du Gros-Horloge, Palais de Justice, place de la Cathédrale (avec son fameux chantier), l'Aître Saint Maclou et enfin place de la Mairie. Du monde partout mais pas trop pour un samedi, ce qui est reposant.

Une constatation, presque tous les hommes en jupe et leurs épouses ont été étonnés par les insultes homophobes à Rouen. Extrait d'échange: "hé, pédés!" "Alors, tu portes un pantalon comme les filles, ça fait de toi un pédé aussi?" "Non, moi c'est la bogosse attitude!". Une particularité rouennaise avec le Gros-Horloge, Saint Maclou et le pont Flaubert?

Les encouragements et les discussions ont été pour nous tous bien plus réjouissants, naturellement. Par exemple, à l'Aître Saint Maclou, nous avons eu de longues discussions avec des étudiant(e)s aux Beaux-Arts et leurs ami(e)s, un verre de cidre ou de café à la main. Très bon moment de détente et du coup c'est une épouse d'homme en jupe qui s'est mise en première ligne encore une fois! Bravo! Mesdames, vous êtes indispensables à notre visibilité et notre existence!

Belle journée ensoleillée, positive par la confrontation permanente avec les réactions du public même si parfois elles étonnent. Mais surtout par l'accueil de nouveaux adhérents comme à chaque rencontre!

Jean Appriou, un local de l'étape parmi d'autres.

2010-04-24-rencontre-rouen-photographe.JPG