20 Mai 2014 Ouest France article « Laissons les jeunes construire la société de demain » … la Ligue des droits de l'homme, avec d'autres associations (1), revient sur le fond du débat. « Agir contre les discriminations et le sexisme, ce n'est pas nier la différence physiologique entre fille et garçon, c'est au contraire agir contre les inégalités. C'est pourquoi, en parlant de jeunes qui « se griment », Les Nantais pour la famille et Les sentinelles nous disent refuser ce mouvement d'émancipation et refuser que ces jeunes agissent pour les droits. Ces groupes disent en fait qu'ils veulent maintenir un ordre patriarcal [...].…

Renvoi - Pas de HEJ 2011