Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1
  • 2
  • 3

SUJET :

Quand le mot féminin fait peur aux hommes... 28 Avr 2015 15:26 #11

  • Jerome
  • Portrait de Jerome
  • en ligne
  • Membre platinium
  • Membre platinium
  • Messages : 860
  • Remerciements reçus 89
Merci pour l'info Vincent

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Quand le mot féminin fait peur aux hommes... 29 Nov 2020 09:03 #12

  • alexish
  • Portrait de alexish
  • Visiteur
  • Visiteur
bonjour. si on fait dans le féminin c'est qu'on l'est. pour ma part c'est ainsi, pas efféminé du tout mais féminin.c'est un trait de caractère, l'appareil féminin est féminin  avec ce meme problème persistant que le mode féminin prends du temps a l'habillage, tandis que je jean sweat ca passe partout et ca prends moins de temps a l'habillage.
cependant le confort que procure le féminin n'a pas vraiment d'égal..ca commence pour les hommes les matières un peu brillantes comme dim il ya quelque années  avait sorti des boxers en dentelle..
etre féminin n'est pas juste dans l'appareil..on m'a souvent dit bonjour madame, meme barbu, sale et quand je suis en robe c'est monsieur, sans fautes. c marrant

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Quand le mot féminin fait peur aux hommes... 29 Nov 2020 10:33 #13

  • JMichelSud
  • Portrait de JMichelSud
  • en ligne
  • Modérateur
  • Modérateur
  • Messages : 165
  • Remerciements reçus 5
Bonjour.
Portant la jupe au féminin, je ne me sens pas féminin pour autant pour mon caractère.
Les femmes que j'ai connues en jupe portant maintenant le pantalon qui était un vêtement masculin, pourquoi me gênerais-je en ne portant pas leurs vêtements. Il y en  a même qui vont s'habiller chez les hommes.
Les femmes sont libres de s'habiller comme elles veulent, je le suis aussi.
Depuis quelques années, en consultant les catalogues de vêtement, j'étais agacé et le suis toujours, de voir toutes une panoplie pour les femmes et rien pour les hommes. Au moins 75% si ce n'est plus, du catalogue leur est réservé.
Il y a très longtemps, je m'étais déjà posé la question pour les femmes portaient la jupe et les hommes le pantalon, question que j'ai posé à ma compagne qui m'a répondu : la jupe se porte mieux sur une femme de part sa morphologie.

Si j'ai dit, il y a longtemps "Bonjour Monsieur" à une femme bien bronzée, on ne m'a pas encore dit Bonjour Madame.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Quand le mot féminin fait peur aux hommes... 29 Nov 2020 10:42 #14

  • alexish
  • Portrait de alexish
  • Visiteur
  • Visiteur
il est vrai que la panoplie homme reste très fermée et restreinte...ensuite je me sens femme de par mon âme je suis les deux il ya bien longtemps que j'ai assume ma féminité sans changement de comportement, avec le temps on considère l'interaction des deux, ai toujours vécu seul avec mes amantes, l'une d'elle d'ailleurs m'a confie que les males solitaires qui avaient des amantes étaient de grandes femmes..pour ma part ca se situe au niveau de l'essence ...cependant un féminin existe en chaque être, comme le masculin d'ailleurs..souvent on est oblige en société de considerer le cote male et femelle dominants.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Quand le mot féminin fait peur aux hommes... 29 Nov 2020 16:07 #15

  • Fabm91
  • Portrait de Fabm91
  • en ligne
  • Administrateur
  • Administrateur
  • Messages : 153
  • Remerciements reçus 20
Bonjour à tous,

Le sujet que tu évoques alexish est très intéressant, mais je ne suis pas forcément d'accord à 100%.
Dire qu'il y a une part de féminité en chacun n'a pour moi pas de sens. On peut avoir une part de sensibilité, d'empathie, de délicatesse, être dépourvu de violence ou de belligérance, tout cela en étant un homme, et de la même façon être une femme tout en étant dynamique, matérialiste, voire aimer la violence, les voitures ou le football...
Mais cela ne fait pas d'un homme une femme, ni le contraire. C'est juste que nous devons apprendre qu'à part quelques petites différences anatomiques, il n'y a pas grande différence entre hommes et femmes si on élimine les dictats de la société.

Que tu te sente féminin en portant une robe, cela te regarde. Tu as bien sur le droit (comme chacun d'entre nous) d'essayer d'expliquer la raison de ton envie de t'habiller ainsi. De mon côté, je ne me sens pas féminin en portant jupes, robes, collants ou sous-vêtements en dentelle... Je revendique par contre fermement le droit d'être un homme et m'habiller comme je l'entends, même si ces vêtements ont jusqu'ici (enfin depuis quelques générations) été portés surtout par des femmes.
Sinon autant dire que les femmes qui portent le pantalon sont masculines !! Pour moi c'est du même niveau que de parler de travestissement. C'est juste encore une fois vouloir conserver cette différentiation d'apparence bien pratique parce qu'elle permet du premier coup d'oeil de savoir si on a affaire à un homme ou une femme, et donc de réagir en suivant les stéréotypes appris pendant toute une vie de ses parents, instituteurs, des médias, de la pub, des films, bref de la société en général qui est profondément conservatiste.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Quand le mot féminin fait peur aux hommes... 29 Nov 2020 16:19 #16

  • alexish
  • Portrait de alexish
  • Visiteur
  • Visiteur
points de vue être d'accord oui pas l'essentiel puisqu'on nous y sollicite a apporter notre pierre a l'edifice, je me sens aussi bien bien femme dans ma combi militaire, en situation de combat ou d'urgence et comme je l'ai dit l'appareil ne change rien.. pour ma part c'est un long voyage depuis la creation ou toutes mes vies furent femme, celle la non, mais j'ai un prénom androgyne et oui en plus de m'habiller ou non je suis les deux.. dois je revendiquer? pas vraiment car comme tu le dis si bien on fait ce que l'on veut et donc mes natures dominantes et directrices. "imposent " quelque peu...l'histoire de chacun n'est ni definitive ni figée au de la de l'apparat des bousculades ou coups dans la fourmilière des icones ont souvent représenté la femme, Iggy pop brad Pitt et bien d'autres...ensuite philosophiquement, nous sommes notre propre alter et lorsque tu rencontre l'autre crois moi que ca fait bizarre...merci

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Quand le mot féminin fait peur aux hommes... 29 Nov 2020 16:28 #17

  • alexish
  • Portrait de alexish
  • Visiteur
  • Visiteur
 

Ce message contient des images en pièce jointe.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour les consulter.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Quand le mot féminin fait peur aux hommes... 29 Nov 2020 16:30 #18

  • alexish
  • Portrait de alexish
  • Visiteur
  • Visiteur
désolé ca a un peut merde au niveau de l'interface les photos sont doublées ..c nul

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Quand le mot féminin fait peur aux hommes... 29 Nov 2020 17:15 #19

  • Fabm91
  • Portrait de Fabm91
  • en ligne
  • Administrateur
  • Administrateur
  • Messages : 153
  • Remerciements reçus 20
J'ai corrigé..

Pour moi se sentir femme à l'intérieur c'est possible bien sur, mais c'est du domaine de la dysphorie de genre, et ca appelle à être transgenre voire plus. Pourquoi pas, je respecte infiniment ceux qui ont ce besoin. On vit dans une société qui à encore du mal à l'accepter, c'est dommage. Quoique en France on n'est pas parmi les plus mal lotis.

Mais ce que je dis, c'est que porter des jupes et des robes peut être totalement décorrélé de ce besoin. Tout comme les femmes du début du 20éme siècle n'étaient pas toutes lesbiennes lorsqu'elles voulaient porter le pantalon.
Il suffit d'être soi-même, point. 

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Quand le mot féminin fait peur aux hommes... 29 Nov 2020 18:05 #20

  • alexish
  • Portrait de alexish
  • Visiteur
  • Visiteur
deja l'accepter soi pour soi et les autres ce serait un grand pas dans la société étriquée ...cependant c'est toujours une dissidence entre difference et apparat qui dénote , corrèle ces idées fumeuses et arrettees..pour ma part afin de n'engager que ma personne et non une tribu ou un mouvement le fait d'être est peut être schizo. en effet c'est moins d'un pour cent de la population...ceux qui sont entiers le sont..tant mieux tant pis pour eux...je suis schizo, androgyne, mec meuf et encore quelque soit l'appareil, je suis les deux. et le changement, ou la disposition est "naturelle et "interne et non un besoin de paraitre en milieu...meme étant bisexuel, total sexuel, je préfère les femmes ..etant misanthrope je n'aime personne j'aime pas les gens ils sont ennuyants, abrutis pour la plupart ils me déçoivent me dégoûtent ......belle soiree a vous tousse.  

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1
  • 2
  • 3
Propulsé par Kunena