L'homme en jupe est-il plus humain?

28 Jui 2020 09:55 #1 par Mino
L'homme en jupe est-il plus humain? a été créé par Mino
Bonjour,

             Discutant avec d'autres hommes en jupe (à distance, car ce sont des spécimen rares) sur la part d'humanité supplémentaire qu'apporterait à l'homme un élargissement de sa "garde-robe" vestimentaire, nous n'étions pas d'accord. Je pense effectivement qu'un homme portant une jupe gagne en humanité, car acceptant sa sensibilité, la douceur, la sensualité, ne concevant pas la femme comme un objet sexuel (la jupe portée uniquement par les femmes symbolisant leur "disponibilité") ni un homme en jupe comme un contre-modèle, un dégénéré ou un individu marginal. Pour moi, casser les barrières vestimentaires m'ouvre l'esprit, m'apaise, ôte des tensions nées d'une obligation à se soumettre à un système, me grandit. Inversement, deux interlocuteurs ne sont pas du tout convaincus par mon point de vue, à ma grande surprise je dois l'avouer. Qu'en pensez-vous?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

06 Juil 2020 19:15 - 06 Juil 2020 19:16 #2 par JMichelSud
Réponse de JMichelSud sur le sujet L'homme en jupe est-il plus humain?
Bonjour.

Je pense aussi.
Et tant que les hommes ne porteront pas la jupe, il n'y aura pas jamais d'égalité des salaires, retraites, etc....
Aux parents, en l'occurrence les mères qui s'occupent en générale des vêtements des enfants, d'habituer leur garçons à porter le jupe.
En ont elles conscience ? Je ne pense pas. Elles pensent plutôt à être habillées comme les hommes, ce qui ne leur apportera pas pour autant ces égalités précitées.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

06 Juil 2020 21:27 #3 par Romain Granger
Réponse de Romain Granger sur le sujet L'homme en jupe est-il plus humain?
La femme n'est pas responsable du fait que l'homme ne porte pas la jupe. Et l'homme peut s'occuper de la façon dont s'habille son enfant. Pourquoi reporter le port de la jupe masculine à la femme. Si elle porte des vêtements d'hommes c'est pour avoir pu se faire entendre par lui qui c'est accaparé le rôle de patriarche, de chef à diriger les entreprises et dire que le travail de maison est en dessous de ça.

Pour m'occuper de mon fils et le garder, c'est un travail bien plus prenant en terme d'énergie et de temps que n'importe quel travail salarié.

À l'homme de se bouger, d'oser, de sortir de son comfort et de code qui lui donne parfois le bon rôle

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

06 Juil 2020 23:29 #4 par JMichelSud
Réponse de JMichelSud sur le sujet L'homme en jupe est-il plus humain?
A l'heure actuelle, ce sont plutôt les mères qui s'occupent d'habiller les enfants et ce ne sont sûrement pas les hommes qui vont dire à leurs épouses qu'elles peuvent faire porter une jupe à un petit garçon puisqu'ils n'en portent pas eux mêmes.
Je me demande même si les parents savent qu'ils ont le droit.
Lors d'une manifestation, une Dame m'a dit que je me donnais le droit de porter une jupe. Lorsque je la reverrais je lui dirais que ce sont les autres hommes qui se l'interdisent.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

07 Juil 2020 20:32 #5 par Fabm91
Réponse de Fabm91 sur le sujet L'homme en jupe est-il plus humain?
Quels sont les arguments de tes interlocuteurs ?
Il est clair que porter la jupe pour un homme, c'est accepter de faire abstraction de ce rempart de normalité qui nous rends habituellement invisibles car noyés dans la masse quasi-uniforme.
Porter une jupe, c'est déjà assumer sa différence, et oser afficher un choix vestimentaire différent du pantalon-uniforme de M. tout-le-monde.
Cela oblige à se poser la question du choix de cette jupe, et donc de commencer à penser en termes de concordances de formes, couleurs, motifs, avec le reste. On arrive donc rapidement à devoir s'exprimer, en faisant d'autant plus attention qu'on sera observé; par les femmes notamment, très sensibles elles, aux choix des couleurs et donc à ce mode d'expression. Logique, elles en ont l'habitude.
Commencer à s'exprimer, c'est plus que devenir plus humain. C'est prendre conscience qu'on est un parmi les autres, donc prendre conscience de la diversité et à quel point la communication est importante entre les êtres humains.
C'est un peu comme si on faisait partie d'une société où chacun pourrait entendre les pensées des autres. Cela change tout, et oblige à faire attention à ce qu'on exprime.
Les gens ont l'habitude de juger (rapidement) les femmes en fonction de leur habillement. Trop sexy/court : c'est une p**e... Trop masculin; C'est une lesbienne... Trop classique, trop bcbg, etc... beaucoup se font une idée ou plutôt des préjugés trop vite. C'est à cause de cela que beaucoup de femmes ont finalement préféré le pantalon.
Mais les hommes qui émettent ce jugement seraient terrifiés d'être eux-mêmes jugés s'ils osaient porter des vêtements qui pourraient laisser entrevoir une part d'aux-mêmes. C'est peut-être pour cela que peu ont ce courage.
Donc pour répondre à Dominique, oui c'est clair que porter la jupe est un pas important vers les autres humains puisque le vêtement est le premier élément de la communication avec ceux ci.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

15 Aoû 2020 12:42 #6 par Mino
Réponse de Mino sur le sujet L'homme en jupe est-il plus humain?
S'il est vrai que des femmes ont voulu ou veulent encore porter des pantalons pour faire comme les hommes ou être leurs égales, la plupart le font pour des raisons pratiques. C'est d'ailleurs un argument qu'avançait mon épouse, au début de notre union, pour minimiser mes revendications, puisque sous-entendant que la jupe ou la robe ne sont pas pratiques. Mais je lui rétorquais le droit tout aussi légitime des hommes à la sensibilité, à la sensualité, à la douceur, à la diversité, au choix, donc à plus de liberté, plus d'affirmation de soi et ainsi d'individualité, d'humanité. Vus mon entêtement et mon sens assez prononcé de l'argumentation, elle a fini par abandonner et m'accepter tel que je suis.
Je pense par ailleurs comme Jean-Michel que les femmes ont une part indéniable de responsabilité dans les choix vestimentaires des garçons et donc des hommes, car la femme projette dans son fils ses représentations du masculin: un homme en pantalon, avec des chaussures fermées, des manches, qui plus est en uniforme, est plus viril. Je l'ai entendu de ces gentes dames, comme j'ai entendu une mère d'environ soixante ans dire à sa fille de trente environ, en me voyant en jupe: "comment peut-on sortir comme ça!", ou bien une autre femme me dire un jour: "les hommes en jupe, c'est bien, mais il n'en faut pas trop" (comme les xénophobes envers les étrangers), ou bien encore une autre dire haut et fort à sa copine à une terrasse de café en me voyant passer en jupe longue en jean: "que c'est kitsch!", alors que je ne faisais pas plus que les hommes vêtus d'un sarong ou d'un paréo ailleurs dans le monde.
D'ailleurs, une connaissance masculine qui m'avait découvert avec ce même vêtement dans la rue avait discuté avec moi plusieurs semaines plus tard, en me disant, furieuse, que des hommes cachaient leur jeu et étaient en fait des travelos (texto!): ce "mollah" franchouillard me sermonnait!  Ce qui amène effectivement à penser que les hommes s'interdisent tout ce qui s'apparente au féminin de peur d'être dégénérés, destitués, de perdre leur statut social d'hommes. Car le mâle doit en imposer, impressionner, comme le paon avec sa roue dans la nature. Sauf que la jupe est considérée comme n'impressionnant pas du tout non pas du fait du vêtement en en tant que tel, mais des représentations mentales, culturelles, qui lui sont attribuées, dans une société érotique, qui a construit notamment la virilité. Les femmes ont donc à nous faire comprendre qu'elles conçoivent différemment les hommes, qu'elles acceptent une identité masculine plurielle. Mais c'est également aux hommes effectivement d'exploiter leur potentiel humain de courage, de raisonnement pour être reconnus. Ainsi, puisque beaucoup d'hommes ne refouleraient plus leurs aspirations, ne seraient plus frustrés, les tensions sociales seraient apaisées et notre société gagnerait en humanité.   

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Propulsé par Kunena