Association des Hommes En Jupe
Adhérer sur HelloAsso
2018 blog
carte des membres HEJ

Re: j'ai croisé un (jeune) homme en jupe!

  • Jean Appriou
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 12 ans 1 mois - il y a 11 ans 4 mois #42256 par Jean Appriou
Réponse de Jean Appriou sur le sujet Re: j'ai croisé un (jeune) homme en jupe!

Bonjour,

Suite de mes promenades en jupe (jupe et collants opaques, le tout marron), le reste étant totalement masculin…

Je me suis promené hier dans la rue piétonne de la ville proche de chez moi, j’ai fait des achats dans plusieurs magasins et, comme dans la majorité des cas, aucun problème. Un ou deux regards étonnés, comme d’habitude, mais rien de plus.

La nouveauté, c’est que quelqu’un m’a abordé. Je faisais mes courses dans un grand supermarché, poussant mon caddie, quand un homme, bien habillé, barbu, la cinquantaine, m’aborde : « connaissez-vous le site en-collant.com ? » Non, je ne connaissais pas. « En tout cas », me dit-il, « vous avez du courage de vous promener comme çà, moi je n’oserai pas. Et vous êtes le premier homme que je vois se promenant en jupe et collants ».

Ce à quoi, je lui ai répondu que ce n’était en aucune manière une question de courage, mais que j’avais passé l’âge de me poser des questions. J’ai envie de porter une jupe, aucune loi ne me l’interdit que je sache, donc je le fais. Quelques railleries émaillent de temps à autre mes sorties, mais sans plus, et il faut être prêt à les accepter.
Je lui ai bien sûr parlé de HEJ...

Nous avons discuté cinq bonnes minutes, puis nous nous sommes quittés. J’étais assez fier de moi, je dois l’avouer …


Il est souvent pratique d'avoir sur soi quelques cartes de visites ou des dépliants à donner dans ce cas-là!
Si tu en veux, je peux t'en expédier! :)

OK Jean,

Tu peux m'envoyer quelques documents. Sait-on jamais ?

En tout cas, le ergard des autres est dans la grande majorité, soit indifférent, soit étonné, mais rarement agressif (exceptions faites des quelques cas déjà cités). Et quand j'engage la conversation avec des personnes, aucune gêne ou remarque de la part de mes interlocuteurs. Je suis toujours moi (homme) et considéré en tant que tel.

Cordialement

Dernière édition: il y a 11 ans 4 mois par Jean Appriou.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 12 ans 1 mois #42258 par Yoelo
C'est vrai qu'on a rarement des réactions négatives.
La plupart du temps, c'est l'indifférence générale, surtout dans la foule, pour peu que tu portes des couleurs assez neutres.
Les seules réactions négatives que j'ai eues provenaient de jeunes mecs en groupe. Les filles sont surprises mais beaucoup plus ouvertes.
Moi aussi, j'ai été abordé par un homme dans un Monoprix qui m'a dit la même chose et a ajouté "parce qu'ici, c'est pas évident, on est pas à Paris". Oui, c'était en province.
Il aurait bien voulu essayer je crois, mais les pressions sociales le bloquaient.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 10 mois #50620 par Mino
Samedi dernier, j'ai croisé un homme en jupe dans une boulangerie: un septuagénaire en jupe longue grise délavée en jean, avec son épouse. Je l'ai complimenté pour sa tenue en lui disant, ainsi qu'à sa gente dame, que je faisais de même régulièrement (mais j'étais en bermuda ce jour-là), histoire que ce couple ne se sente pas seul, en "marge" de la société.
Un peu plus tard dans la journée, à Nantes, j'ai croisé dans le centre-ville un trentenaire en jupe longue avec rouge à lèvre et sac à main, mais sans poitrine: il s'agissait au moins d'un transgenre.
Trans ou pas, la visibilité de la différence bouscule le confort visuel et "neurologique".

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 10 mois #50621 par Mino
De plus, ces individus si rares sur la voie publique, sont les petites lumières pour chacun aspirant à la liberté vestimentaire, donc très précieux. Que cela nous incite à nous approprier l'espace public, pour notre liberté et celle des autres.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 10 mois - il y a 1 an 10 mois #50623 par JMichelSud

Bonjour.
Au café associatif sans alcool " la Loupiotte " à Aurillac, un adhérent m'a dit qu'il avait vu (ou aperçu) un homme en jupe à vélo. Il était coiffé d'une queue de cheval.
Le trentenaire en jupe longue avec rouge à lèvre et sac à main, mais sans poitrine ne s'agissait pas forcément d'un transgenre. Un ancien de l'armée que j'ai du croisé lorsque j'étais sur la base de Bordeaux-Mérignac réside quelque part dans le Pays-Basque. Il est obligé de se travestir pour être plus libre de s'habiller comme il veut.

Dernière édition: il y a 1 an 10 mois par JMichelSud.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Chrislander

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.