Mode unisexe

04 Oct 2020 07:51 #1 par Mino
Mode unisexe a été créé par Mino
Bonjour,

            Un reportage sur la mode unisexe, qui serait émergente chez les jeunes, est visible dans le JT de France 2 du samedi 12 septembre 2020, à partir de la 23è minute 30. Voici le lien:  Le 20h de France 2 : journal télévisé du 12 septembre 2020 en replay . A vos commentaires!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

04 Oct 2020 12:59 #2 par Fabm91
Réponse de Fabm91 sur le sujet Mode unisexe
Hello les jupés,
Sujet intéressant en effet.
De mon côté du pour et du contre !
Pour la suppression des zones "hommes" et "femmes" dans les magasins de fringues. J'en ai assez d'être pris en permanence pour un enfant / débile... On est assez grands pour savoir ce qu'on vaut acheter, et cela permet à chacun de choisir ce qu'il a envie de porter sans subir la pression sociale du "c'est pour femme"...
D'ailleurs je ne sais pas si vous avez remarqué, mais sur la plupart des sites de vente de fringues en ligne, si vous consultez le rayons Femmes/ jupes par exemple, la quasi totalité des articles sont bien mentionnés en tant que "jupe femme" ! Comme s'il avaient des jupes hommes dans leur rayons ...  Ou alors c'est pour bien enfoncer le clou et nous marteler encore que les jupes c'est pour les femmes, pauvres débiles que nous sommes !

Par contre sur l'uniformisation des fringues entre filles et garçons, cela part d'un bon sentiment mais il y a un danger de ne plus proposer que des habits qui peuvent aller aux 2 genres. Ils ne parlent pas du tout de jupes/robes unisexe par exemple !
Cela ne résout pas du tout le blocage des garçons à envisager de porter des vêtements théoriquement destinés aux filles. Cela souligne juste qu'il y a encore un blocage fondamental des garçons envers les vêtements typés "féminins", et la mode unisexe risque de n'être qu'un contournement du vrai problème, sans compter qu'elle ne fait pas l'unanimité en raison de la pauvreté des créations du style.
Je retiens en revanche l'exemple plus constructif du garçon qui n'hésite pas à piocher dans les rayons filles pour garnir sa garde robe. C'est ce genre de démarche qu'il faut encourager, et généraliser la suppression des rayons hommes/femmes (qui participent en plus activement à maintenir une raison de différencier les genres dans le domaine des droits), tout comme les toilettes hommes/femmes ! Mais c'est une autre histoire...
Bon dimanche !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

04 Oct 2020 13:32 - 04 Oct 2020 15:56 #3 par JMichelSud
Réponse de JMichelSud sur le sujet Mode unisexe
Bonjour tous.

Reportage plutôt nul à mon goût. C'est de l'unisexe genré masculin.
Il faudrait plutôt que les filles échangent leur jupe contre les pantalons des garçons, mais comme elles sont en pantalon, ça ne ressemble à rien. Ces filles ne connaissent que le pantalon et n'ont jamais porté de jupe.
Je suis solidaire avec ce qu'écrit Fabrice.
Il va falloir faire comme pour les jouets.
Saisie du ministre du commerce pour solliciter la suppression des rayons femme homme et fille garçon, de la  dénomination femme homme pour tous les vêtements que ce soit magasins de ville ou en ligne.
Bonne fin de dimanche.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

10 Oct 2020 10:08 #4 par Mino
Réponse de Mino sur le sujet Mode unisexe
J'avais mis en lien ce reportage pour susciter un débat, mais je pense également que ce reportage est des plus timorés. Depuis la libération de la femme, la mode unisexe n'est conçue que par l'appropriation du pantalon par tout le monde. Pour ne choquer personne, il n'est pas évoqué de partage de la jupe, de la robe ou même du collant. Pire, l'intitulé du reportage dénigre cette esquisse de mode unisexe, en indiquant "la confusion des genres", cette fameuse confusion que brandissent comme épouvantail tous les conservateurs biens pensants, rengaine depuis le XIXè s. En effet, Proudhon, pourtant socialiste, avait dit ceci à propos des femmes revendiquant le droit de vote et d'éligibilité vers 1850: "je veux bien concevoir que la femme soit l'égale de l'homme, mais en aucun cas son semblable." Comme si des activités identiques, comme le vêtement que l'autre sexe porte, suffisaient à nous rendre semblables. C'est cette même crainte qui a longtemps rébuté, et rebute encore, des femmes et hommes à voir la gente masculine s'occuper des enfants (ils "maternent").

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Propulsé par Kunena