Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1

SUJET : 1ère Marche de HEJ à Rennes le 29 Sept. 2012

1ère Marche de HEJ à Rennes le 29 Sept. 2012 07 Sep 2012 08:24 #2

Parfait,
Sauf le temps du verbe souligné... je ne comprends pas pourquoi il est à l'imparfait ?
"l'association HEJ revendique que la liberté vestimentaire qui était accordée aux femmes..."'
je l'aurais vu au présent, car la liberté vestimentaire des femmes est toujours d'actualité :
"l'association HEJ revendique que la liberté vestimentaire qui est accordée aux femmes..."'

Connexion pour participer à la conversation.

1ère Marche de HEJ à Rennes le 29 Sept. 2012 09 Sep 2012 13:38 #3

  • Jean Appriou
  • Portrait de Jean Appriou Auteur du sujet
  • en ligne
  • Messages : 2388

Rem écrit: Parfait,
Sauf le temps du verbe souligné... je ne comprends pas pourquoi il est à l'imparfait ?
"l'association HEJ revendique que la liberté vestimentaire qui était accordée aux femmes..."'
je l'aurais vu au présent, car la liberté vestimentaire des femmes est toujours d'actualité :
"l'association HEJ revendique que la liberté vestimentaire qui est accordée aux femmes..."'

Cette liberté vestimentaire des femmes est très fréquemment remise en question ces années-ci !

INFO : Le site ABP, Agence Bretagne Presse publie le communiqué de presse de HEJ
Si vous ne le trouvez pas ou plus en première page d'ABP, faites la recherche avec "HEJ" ou "jupe".

Connexion pour participer à la conversation.

1ère Marche de HEJ à Rennes le 29 Sept. 2012 09 Sep 2012 20:39 #4

Oui c'est une extension possible du débat, montrer que cette revendication de la jupe peut profiter autant aux femmes qu'aux hommes. Et de là, la tolérance,...

Pas mal le site ABP, article publié il y a 10 heures, déjà 160 lectures. ;)

Connexion pour participer à la conversation.

1ère Marche de HEJ à Rennes le 29 Sept. 2012 10 Sep 2012 20:10 #5

Qui était temps Imparfait et souligné !
Merci Rem, ta question est très pertinente.
En effet, les femmes ont longtemps utilisé la jupe comme pièces de vêtements habituels. Le paradoxe, aujourd'hui est que les femmes, d'un certain milieux, doivent batailler pour reconquérir la jupe. Les leggins sous la jupe ne sont pas forcément un effet de mode.
J'ai questionné une vingtaine de femmes aujourd'hui, sur Rennes qui avaient globalement des réponses similaires : on doit reconquérir la jupe ! Les filles ados, de nos jours, vont toutes à l'école en jean pour éviter les rumeurs ! Ce n'est pas pour l'effet de mode, mais bêtement pour ne pas être "une salope" ou une "elle est bonne !" (termes authentiques , désolé ! ) Cette séquence sera traitée par un intervenant lors de notre réunion à Rennes après un document poignant.
Je suis en relation avec Liberté Couleurs qui reconnaît la gravité du problème aujourd'hui.
C'est pour cela que l'une de nos revendications est "aider les hommes et les femmes du fait de leur aspiration vestimentaire difficilement reconnue" écrite plus loin, dans le communiqué.i

Connexion pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1
Propulsé par Kunena